Être artisan cela signifie exercer un métier manuel, qui pour ma part est la réparation des instruments à vent.

Je suis avant tout un technicien au service des musiciens.

Trompette Piccolo Shires

Pour moi, l’atelier demeure une priorité pour les compétences techniques qu’il exige, il appuie mon offre commerciale et me permet de satisfaire les demandes les plus exigeantes.

Tous les jours, j’effectue des opérations techniques des plus élaborées (demandant beaucoup de soins) aux plus élémentaires : réglages divers, révisions fonctionnelles, retamponnages des bois, débosselages des cuivres, travaux de soudure, brasure, polissage, remise en état complète de tout instrument à vent…

Même avec un logiciel performant, votre “souris” ne fera jamais les réglages et débosselages de vos instruments.